Psychothérapie à Verviers et à Liège

Psychothérapie à Verviers et à Liège

Chacune des situations qui me sont adressées en psychothérapie est particulière, on peut même dire qu’elle est unique.

La demande de psychothérapie est formulée par le patient, par sa famille ou par des intervenants extérieurs à la famille. A cet égard, le travail de psychothérapie avec un enfant tient une place particulière: rarement un enfant qui va mal pourra formuler une demande de psychothérapie. L’enfant est porteur d’une souffrance mais ce sont ses parents qui nous interpellent. L’implication des parents au travers d’entretiens en famille me semble primordiale et ce, même si elle place le psychologue dans une position d’équilibriste par rapport à ce qui peut être rapporté aux parents et ce qui , une fois formulé par l’enfant, doit être protégé sous le sceau du secret professionnel. Cette notion de secret professionnel est fondamentale, quel que soit l’âge de l’enfant.

Lors de la première rencontre, le psychologue à Liège ou à Verviers tente de mettre en place une grille de lecture destinée à clarifier la demande de psychothérapie. Dès les premiers instants de la rencontre, l’élément essentiel du travail en psychothérapie est déjà en place: il s’agit de la recherche de sens. En psychothérapie, cette recherche porte tant sur des questions existentielles que sur les relations difficiles, les blocages ou les répétitions. La psychothérapie, proprement dite, ne commencera qu’après ce travail de reformulation. C’est aussi à ce moment que le client devient patient.

Il est difficile de formuler la moindre prévision quant à la durée d’une psychothérapie. Cette donnée dépend bien entendu de la nature , de l’ampleur et de l’ancienneté des troubles ou difficultés qui sont à la base de la demande de psychothérapie.

Parfois, en psychothérapie, le psychologue à Liège sera amené à réorienter le patient vers un autre professionnel de la santé, par exemple vers le médecin traitant ou vers un(e) autre psychologue proposant une approche différente de la sienne.

Une psychothérapie est, et doit rester, une démarche volontaire. L’efficacité du travail en psychothérapie est liée à la régularité des séances. Cependant, le patient garde toute liberté quant à sa durée et à la fréquence des séances. Ces questions, comme celle du coût de la psychothérapie doivent pouvoir être abordées en séance lorsque le patient le souhaite.

La plupart des patients ont le sentiment d’aller mieux ou d’avoir bougé après un certain nombre de séances de psychothérapie. Cette démarche leur apporte un soutien et une écoute qui favorisent une mise en mots des vécus conscients ou inconscients et des émotions.